Sensibiliser un million de personnes au changement climatique par le jeu

Communiqué de presse – La Fresque du Climat – 30/05/2018

Convaincre un million de personnes qu’il faut réagir face au changement climatique, c’est le pari de Cédric Ringenbach, ingénieur et spécialiste du changement climatique. Pour cela, il a inventé un jeu qui explique comment fonctionne le climat et comment nous, l’humanité, sommes en train de le dérégler. Le compteur est déjà à plus de 2000 personnes sensibilisées, dont 900 élèves en une seule matinée dernièrement.

Son jeu, « La Fresque du Climat » est un atelier ludique, participatif et créatif, basé sur l’intelligence collective. Le principe est simplissime : remettre une quarantaine de cartes dans l’ordre des liens de causes à effets. Chaque carte représente une composante du changement climatique. L’exercice dure 3 heures et il s’adresse aussi bien aux novices qu’aux connaisseurs.

Il y a un côté team-building car il faut co-construire la solution en échangeant des informations tout en faisant rentrer les cartes dans les 2m² prévus à cet effet.

Il y également un côté artistique car les équipes sont invitées à décorer leur fresque, à faire des dessins, à mettre un titre. « C’est important pour faire ressortir les émotions négatives qui peuvent survenir ». Toujours pour cette raison, en fin de séance, les participants sont invités à échanger sur ce qu’ils ont appris et sur les solutions qu’ils entrevoient.

Le jeu existe déjà en anglais et en chinois (afin de cibler les deux plus gros pollueurs de la planète) et des versions en allemand, espagnol, polonais, italien et arabe sont en cours de traduction.

Une version « Juniors » est également disponible pour les enseignants du primaire et secondaire.

Pour atteindre son objectif de sensibilisation à grande échelle, le créateur du jeu prévoit dans un premier temps de former des centaines de formateurs-animateurs, puis de former des formateurs de formateurs et ainsi de suite. Des outils pédagogiques sont d’ailleurs déjà à la disposition de ceux qui souhaitent franchir le pas : une correction de la fresque sur smartphone, des cours, des QCM, un forum etc.

Pour Cédric Ringenbach, l’objectif d’un million de personnes formées sera atteint au plus tard dans une dizaine d’années (en doublant de taille tous les ans), et pourquoi pas dans les trois ans (en multipliant par 10 chaque année). « Ça peut aller très vite, explique-t-il. Quand on a dû former 900 élèves d’un coup, il a fallu recruter et former 30 animateurs en deux semaines et on l’a fait. En s’appuyant sur les réseaux existants, on a un effet multiplicateur impressionnant. ». La magie des exponentielles…

La clé, c’est que l’outil est autoporteur. Les infos nécessaires à la résolution de ce puzzle géant sont au dos des cartes et l’animateur n’a pas besoin d’être un expert de haut vol. Les formateurs qui ont eu l’occasion de s’en servir sont unanimes : « ça marche tout seul ! ».

De plus, le jeu peut être utilisé aussi bien dans un cadre non commercial (et dans ce cas, l’usage est gratuit) que par des prestataires qui se font rémunérer (et dans ce cas, un droit d’utilisation est reversé).

L’équipe de la Fresque du Climat cherche aujourd’hui à attirer à elle tous ceux qui ont envie de participer à ce grand projet. Les formations à l’animation sont pour le moment gratuites et des formations payantes sur le changement climatique complètent le bagage initial des animateurs.

Informations complémentaires sur : www.la-fresque-du-climat.com

Contact

Sakina Pen Point
Tel : 06 85 38 32 20
sakina.penpoint @ la-fresque-du-climat.com

Cédric Ringenbach
Tel : 06 07 13 52 96
cedric @ ringenbach.com

Le Communiqué de Presse en fichier : La Fresque du Climat – Communiqué de Presse – Semaine du DD 2018

2 thoughts on “Sensibiliser un million de personnes au changement climatique par le jeu”

  1. Excellent initiative!! Je suis partante, et disponible pour animer des ateliers! Je te tiens au courant. À bientôt, bien à toi, du fond de mon cœur…. Susan❤❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *